LE 19.09.2014
Mobilité professionnelle des cadres
Enquête Apec

Le taux de mobilité externe a baissé pour la troisième année consécutive, dans un contexte économique défavorable en 2013. Ainsi, 6% des cadres ont changé d’entreprise pendant l’année contre 7% en 2012 et 8% en 2011. En outre, seulement la moitié des cadres ont été à l’initiative de ce changement contre les deux tiers un an auparavant.

infographie_mobilite_apec2

La mobilité interne stable en 2013
La mobilité interne est restée relativement stable en 2013 : 18% des cadres ont connu une forme de mobilité au sein de leur entreprise, soit 1 point de moins que l’année précédente. En outre, 8% ont déclaré avoir changé de poste dans leur entreprise au cours de l’année.

Deux tiers des cadres envisagent une mobilité
Interrogés au début de l’année 2014 sur leur situation professionnelle, 79% des cadres se déclaraient satisfaits. Ils étaient aussi majoritairement confiants dans leur avenir professionnel. Par ailleurs, deux tiers d’entre eux envisageaient d’effectuer une mobilité dans les trois ans à venir.

La mobilité externe
• En 2013, 6% des cadres ont intégré une nouvelle entreprise, contre 7% l’année précédente. Cette baisse de la mobilité externe s’accompagne de circonstances de changement nettement moins favorables. Ainsi, parmi les cadres qui ont connu une mobilité externe en 2013, 59% ont changé d’entreprise « directement », c’est-à-dire sans période de chômage entre les deux postes, contre 67% en 2012.
• En outre, 50% des cadres ont été à l’initiative de ce changement, contre 65% un an auparavant. Quant à la part de ceux dont le départ s’est effectué sous l’impulsion de l’entreprise, elle a augmenté de 2points par rapport à 2012. Enfin, les départs ayant donné lieu à une concertation entre les cadres et leur employeur ont fortement augmenté, passant de 14% en 2012 à 27% en 2013.
La mobilité interne
• Moins influencée par le contexte économique, la part de cadres ayant connu un changement, quel qu’il soit, au sein de leur entreprise n’a pratiquement pas évolué au cours des cinq dernières années. Ainsi, 18% des cadres ont connu un changement dans leur entreprise en 2013, contre 19% l’année dernière. Les cadres ont ainsi pu changer de service, de département, d’établissement ou voir le contenu de leur poste évoluer « en grande partie », ou encore changer de poste. 8% des cadres déclarent avoir changé de poste stricto sensu en 2013, une proportion quasi stable par rapport à 2012. Le changement de poste en interne est, dans la très grande majorité des cas, impulsé par les cadres eux-mêmes. En 2013, 68% des cadres ayant changé de poste sont à l’initiative de ce changement, contre 62% en 2012.
• Parmi les cadres qui sont restés dans la même entreprise en 2013, 42% ont néanmoins entrepris des démarches actives en vue d’une mobilité externe, (envoi de candidatures, sollicitation de leur réseau personnel, entretiens d’embauche..), et 34% sont restés en veille sur le marché de l’emploi, par exemple en regardant les petites annonces ou en déposant leur CV dans une CVthèque.

Les perspectives de mobilité des cadres
• Interrogés sur leur avenir professionnel début 2014, 72% des cadres se déclaraient confiants. Un niveau stable par rapport à l’année précédente. Traditionnellement, les cadres qui ont connu une mobilité courant l’année 2013 sont ceux qui sont les plus confiants dans leur avenir : 77% chez les cadres qui ont changé de poste en interne et 79% chez les cadres qui ont changé d’entreprise.
• Au moment de l’enquête, 66% des cadres envisageaient une mobilité professionnelle dans les trois ans à venir. Ainsi, 41% songeaient à changer d’entreprise et 11% à en créer une. De plus, 45% des cadres envisageaient de changer de poste dans leur entreprise, une proportion en baisse de 3 points par rapport à l’année précédente. Changer de poste en interne demeure néanmoins le projet de mobilité le plus souvent souhaité par les cadres.
Source : Apec, enquête Mobilité 2014
• La création d’entreprise s’accompagne fréquemment d’un autre projet de mobilité. Seuls 2% des cadres ont évoqué uniquement le souhait de créer leur entreprise. Les autres cadres intéressés par ce type de mobilité déclaraient conjointement l’envie de changer de poste dans leur entreprise et/ou de changer d’entreprise, ce qui laisse supposer un projet d’évolution professionnelle moins précis.
• En outre, un quart des cadres souhaite changer de métier dans les trois à venir. La mobilité étant le moyen d’effectuer une reconversion professionnelle, 73% des cadres souhaitant changer de métier envisageaient parallèlement de changer d’entreprise, 61% envisageaient de changer de poste et 27% pensaient à créer leur entreprise.

Source : Apec, enquête mobilité 2014
Infographie : vu sur le site Cadremploi.

 

Articles connexes :

Dossier mobilité professionnelle #1 – Mobilité géographique
Dossier mobilité professionnelle #2 – Mobilité interne
Attractivité des grandes entreprises auprès des cadres
La mobilité volontaire sécurisée

 





FO-CADRES : https://www.fo-cadres.fr/wp
Scroll to