LE 16.01.2015
Cadres seniors
Parcours professionnels et perceptions de la retraite

Si certains cadres seniors (de 50 ans et plus) envisagent déjà leur fin de carrière, d’autres se voient encore évoluer professionnellement, selon une étude de l’Apec.

14-Source revenus retraite

14-Source revenus retraite

La confiance en l’avenir s’érode avec l’âge. Même s’ils se disent globalement satisfaits de leur situation actuelle, les cadres de 50 ans et plus se montrent peu confiants face à l’avenir. Seuls 49 % se disent confiants en la matière, contre 70 % chez les cadres plus jeunes. Le niveau de responsabilité joue sur la manière d’appréhender l’avenir : 54 % des seniors exerçant des responsabilités hiérarchiques expriment leur confiance en l’avenir contre 44 % chez les autres cadres âgés de 50 ans et plus.

La transmission de savoirs plébiscitée. Interrogés sur la manière dont ils envisagent leur fin de carrière, 82 % des cadres âgés de 50 ans et plus indiquent qu’ils seraient intéressés par la possibilité de transmettre leurs savoirs et compétences. C’est là le souhait le plus souvent exprimé par les cadres âgés de 50 ans et plus. Une majorité de ces cadres se montre également intéressée par la possibilité de bénéficier d’une retraite progressive à compter de 60 ans (57 %), par le fait de pouvoir bénéficier d’un accompagnement pour leur fin de carrière (54 %) ou d’une formation professionnelle (50 %).

Des cadres encore soucieux d’évoluer professionnellement. Pour autant, une part significative ne voit pas leur carrière s’arrêter si vite. Un quart des cadres se projette toujours dans une carrière dynamique et se dit intéressé par d’autres alternatives. La possibilité d’évoluer professionnellement, que ce soit par une mobilité interne ou externe, est à ce titre très régulièrement citée par ces cadres ouverts à d’autres propositions que celles préfigurant une fin de carrière professionnelle.

Partir à la retraite  » dès que possible à taux plein  » est un choix plébiscité par les cadres. La moitié des cadres de 50 ans et plus indique vouloir partir  » dès que possible, à taux plein « , et 7 % mentionnent même vouloir partir avant d’avoir atteint le taux plein. À l’inverse, 12 % se montrent favorables à l’idée de travailler au-delà, c’est-à-dire après avoir réuni un nombre de trimestres nécessaires pour valider une carrière complète.

Globalement satisfaits de leur situation professionnelle actuelle, les cadres âgés de 50 ans et plus en emploi expriment une confiance toute relative en l’avenir. En effet, 4 cadres séniors sur 10 se sentent directement menacés par le chômage, et 49 % d’entre eux se déclarent confiants pour leur futur professionnel. La perspective de la retraite inquiète par ailleurs 51 % des cadres de 50 ans et plus, un sentiment qui est plus important chez les femmes que chez les hommes. Pour autant, dans 56 % des cas, ces cadres manifestent l’envie de partir à la retraite dès que possible, à taux plein ou même avant.
Pour ceux indiquant vouloir rester plus longtemps dans le monde du travail, la raison est avant tout pécuniaire. D’ailleurs, 89 % des cadres n’envisagent pas de financer leur retraite sur la base unique de leur pension de retraite.

Source : Apec, Cadres de 50 ans et plus : Parcours professionnels et perceptions de la retraite, décembre 2014

 

A lire également :
Retraites complémentaires : les réunions paritaires se poursuivent
Dossier Forfait jours
Dossier Compte personnel de formation (CPF)





FO-CADRES : https://www.fo-cadres.fr/wp
Scroll to