LE 23.09.2022
Étude APEC : Un quart des cadres estime que sa santé mentale s’est dégradée au cours des deux dernières années

Dans un article paru ce 12 septembre, l’APEC livre les conclusions d’une enquête menée en août, faisant suite aux deux dernières années de pandémie et dans un contexte économique marqué par la guerre en Ukraine et l’inflation.

Si 62% des cadres témoigne des bienfaits du télétravail sur leur santé psychologique, un quart estime de sa santé mentale s’est dégradée depuis deux ans. 19% d’entre eux ont même reconnu avoir pris un congé ou un arrêt maladie consécutif à cet état de fait.

La principale raison invoquée à cette dégradation est une charge de travail insurmontable, ce dont témoignent 65% des interrogés (contre 47% pour les cadres non-managers). 62% ressentent un épuisement professionnel (contre 48% pour les cadres non-managers).

Cette appréciation se trouve renforcée par le peu d’actions mises en place par les entreprises pour préserver la santé mentale des équipes : 46% l’ont déclaré. À tel point que si 57% estiment leurs managers vigilants, 60% se tourneraient plutôt vers leurs collègues pour partager leur ressenti.

L’APEC conclut par le fait qu’en cette rentrée 2022, l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle arrive en tête des bonnes résolutions envisagées par 66% des interrogés (+19 points par rapport à l’année 2021) et que 26% d’entre eux souhaitent diminuer leur temps consacré au travail.

Si vous vous sentez concerné par cet état des lieux, FO Cadres rappelle que la syndicalisation peut également constituer un excellent facteur d’écoute, d’entraide et de solidarité.





FO-CADRES : https://www.fo-cadres.fr/wp
Scroll to