LE 04.07.2018
Le marché caché de l’emploi cadres :
légende urbaine ou réalité ? (source APEC)

Le marché de l’emploi cadre ressemblerait à un iceberg où bon nombre d’opportunités resteraient cachées aux candidats qui ne sauraient pas les dénicher ! L’enquête annuelle de l’Apec sur le sourcing cadres bat en brèche cette idée reçue. Pour autant, les candidats doivent savoir se rendre visibles des recruteurs pour mettre toutes les chances de leur côté.

Les opportunités d’emploi sont visibles par les candidats.

En matière d’emploi cadre, le marché caché représenterait une bonne part, voire la majorité des postes à pourvoir. De nombreuses enquêtes de l’Apec mettent à mal cette idée largement répandue et fermement ancrée dans les esprits, même avertis. L’étude Sourcing cadres qui vient de paraître le confirme de nouveau. Près de 9 recrutements de cadres sur 10 donnent lieu à la diffusion plus ou moins large d’une offre d’emploi. Le marché est donc d’une grande transparence. Elles étaient déjà 8 sur 10 à le faire, il y a dix ans.  Aujourd’hui, le marché caché – c’est-à-dire quand seuls les canaux les plus confidentiels ont été activés – n’est que de 4 % !

Un marché de l'emploi cadre transparent

Les recruteurs multiplient les moyens pour attirer des candidats.

Il est vrai que l’offre d’emploi n’est pas le seul canal de sourcing utilisé. 61 % des recruteurs examinent les candidatures spontanées et 58 % font appel à leur réseau personnel ou professionnel. Les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés : la moitié des recruteurs y ont recours désormais. En moyenne, lors d’un recrutement de cadre, cinq canaux sont mobilisés pour trouver des candidatures. Mais les recruteurs ne s’investissent pas également dans chaque canal et, dans un marché qui se tend, ils peuvent privilégier ceux leur permettant d’approcher directement les candidats potentiels.

Une démarche orientée réseaux pour se rendre visible.

Cette grande transparence du marché de l’emploi ne dispense pas les candidats d’adopter une démarche proactive, bien au contraire. Pour identifier des opportunités, s’informer sur l’entreprise, entrer en contact avec le recruteur…, il est important, pour eux, de mobiliser leur réseau de contacts et gérer leur profil sur les réseaux sociaux. Il faut savoir que près de 4 cadres recrutés sur 10 étaient déjà connus du recruteur ou recommandés.

 

Pour aller plus loin : Comment les entreprises recrutent-elles les cadres ? 

 

Source : Apec, Sourcing cadres édition 2018, juin 2018





FO-CADRES : https://www.fo-cadres.fr/wp
Scroll to